les conséquences

Publié le 22 Décembre 2015

medicinekillsmillions.com

Le taux de mortalité lié aux prescriptions de médicaments est 10 fois plus élevé que dans les pays voisins et un étonnant 20 à-50 fois plus élevé chez les personnes âgées de plus de 75 ans.
 
Les effets bénéfiques des médicaments psychiatriques sont si minces, dit-il, qu’il serait possible d’arrêter l’utilisation actuelle presque complètement sans causer de dommages. Il recommande d’arrêter l’utilisation de tous les médicaments antidépresseurs ainsi que ceux du TDAH et de la démence, et de prescrire seulement une petite fraction des antipsychotiques et des benzodiazépines utilisés actuellement.

200.000 morts par an en Europe par les médicaments !
Les différents pays européens ne remontent qu’1 à 10% des cas.

medicaments : nos médecins nous tuent  : médecins ou assassins ?

"Les effets indésirables [des médicaments] ont atteint des proportions épidémiques et augmentent deux fois plus vite que le nombre de prescriptions. La Commission européenne a estimé en 2008 que les effets indésirables tuent 197 000 citoyens de l'UE chaque année, pour un coût de 79 milliards d'euros".

Les somnifères tuent 500 000 personnes par an
Une étude a été récemment publiée dans le British Medical Journal montre que seulement quatre des somnifères par an seront tripler votre risque de décès. Prendre 18 pilules par an permettra de quadrupler le risque de la mort !

« Il est remarquable que personne ne lève un sourcil quand nous tuons tant de nos concitoyens avec des médicaments, » professeur Gotzsch

Trente à quarante mille décès par an, en France, sont dus aux actes médicaux :
Ereurs de praticiens, maladies nosocomiales, médicaments aux effets mal évalués… Dix fois plus que les accidents de la route. Mais les pouvoirs publics sont étrangement inertes, la communication bien plus discrète.

 

Dans les faits, le système pharmacologique et médical moderne s'octroie la première place au palmarès des causes de décès aux Etat Unis.

La grande fraude médicale !
la médecine moderne est devenue à présent la source primordiale des maladies.

Evolution attendue :
Compte tenu des progrès de la médecine, la iatrogénie devrait augmenter

OMS : Médicaments: sécurité et effets indésirables

  • Les réactions nocives et inattendues aux médicaments (que l’on appelle effets indésirables) font partie des principales causes de mortalité dans de nombreux pays.
  • On peut éviter la majorité des effets indésirables aux médicaments.
  • Toutes les populations du monde sont touchées par ces effets indésirables.
  • Dans certains pays, les dépenses qu’entraînent les effets indésirables, frais d’hospitalisation, de chirurgie, perte de productivité, dépassent les coûts des médicaments.
  • Aucun médicament n’est dépourvu de risque. La sécurité des patients passe par une évaluation attentive des risques et des bienfaits des médicaments.

 

La médecine fait plus de malades qu’elle n’en guérit
Quand la médecine rend malade

Les erreurs médicales tuent plus de 100 000 américains chaque année
En outre, ces estimations de la mort en raison de l'erreur sont inférieures à ceux dans un récent rapport des instituts de médecine. Si les estimations plus élevées sont utilisées, les décès dus à des causes iatrogènes varierait entre 230 000 à 284 000. Même à l'estimation basse de 225 000 décès par an, cela constitue la troisième cause de décès aux États-Unis.

Le génocide médical
Tous les ans, en France, le nombre de victimes de maladies nosocomiales frise le nombre de disparus en déportation. . . et sans suite judiciaire.

Médicaments : entre 13 000 et 34 000 morts chaque année en France
Le chiffre de 150 000 personnes rendues malades tous les ans par les médicaments est un minimum.

il ne fait aucun doute que le médecin induit la maladie est aujourd’hui l’un des (sinon la principale cause) de la maladie dans la plupart des soi-disant «développés» pays
"Aujourd'hui, les médecins et les infirmières doivent porter un avertissement danger pour la santé estampillé sur leurs fronts."

la médecine fondée sur des produits pharmaceutiques est une des principales causes de décès et de blessures dans les pays développés.
Ces articles vous expliquent comment éviter d'être une victime
 
la médecine est le premier vrai danger pour la santé.
 
constat : c'est une catastrophe !
 
La FDA est simplement une branche criminele d'un gouvernement fédéral qui est devenu une menace pour les personnes mêmes qu'il est censé protéger et servir
 
"seul un pays authentiquemement moderne était capable de traiter les vieillards comme de purs déchets
 
Des victimes par dizaines de milliers du fait de médicaments dangereux mis sur le marché par des laboratoires sans scrupules pour des profits maxima. Décidemment la « pilule » ne passe plus
 
Au cours des 10 dernières années, il a été estimé que la médecine a blessé 191 millions d'Américains et tués plus de 8 millions - plus de la totalité des pertes américaines à l'ensemble de nos guerres mondiales combinées
 
Et cependant, la FDA continue à dealer encore plus de médicaments auprès des Américains, battant tous les précédents records en la matière, tout en prétendant que ces substances seraient efficaces et inoffensives
 
L'association Iatrogenic américaine est consacrée à l'étude et au reportage sur les erreurs médicales qui mènent à la maladie et à la mort.
 
Les scandales
 
des drogues psychiatriques qui ne sont pas seulement inefficaces mais toxiques et trop souvent mortelles
 
AMESSI
 
L'experimentation médicale humaine à l"époque moderne.
 
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que 33% des maladies d'aujourd'hui sont causées par un traitement médical ou le médecin iatrogène (c'est-à-dire maladie induite par le medecin.)
 
La seule « mortalité par cancers liée à l’irradiation médicale à visée diagnostique est estimée à 3 000-5 000 /an, dont une partie évitable ».

Les médecins et infirmières tuent plus de personnes que le Cancer ? 
Les preuves montrent qu'avec le cancer et les maladies circulatoires, les médecins et infirmières sont maintenant l'un de nos trois meilleurs tueurs ; ils tuent beaucoup plus de gens que les infections (y compris la grippe), les accidents de la route, les terroristes et criminels mis ensemble. Chaque médecin tue chaque semaine plus de gens que les terroristes ont tué dans les 50 dernières années. Le résultat est que les médecins et infirmières maintenant presque certainement tuent plus de personnes que le cancer.
 
144 000 hospitalisations par an sont causées par ce qu’on appelle la iatrogénie médicamenteuse.
 
Meurtre ou erreur?
 
Ci-dessous, il est spécifiquement démontré que les accusés entretiennent et répandent délibérément les maladies contemporaines les plus communes en dépit du fait que ces maladies auraient pu être efficacement guéries
 
médecine dangereuse. Natural news
 
100.000 personnes sont tuées et plus de 2 millions de personnes mutilées et handicapées chaque année.. par la médecine moderne (aux USA)
 
Notre système de santé tue en moyenne 30 Canadiens par jour. Voyage dans l’enfer des erreurs médicales.
 
Hypertension, crise cardiaque et accident vasculaire cérébral : 140000 crises cardiaques et 60000 morts Américains
 
assurance maladie : on vous assure la maladie à vie !
 
"Ce sont des substances extrêmement dangereuses qui auraient dû être interdites, comme des médicaments similaires l'ont été dans le passé"
 
"La personne qui a le plus de probabilité de vous tuer n'est pas un parent ou un ami ou un agresseur ou un cambrioleur ou un conducteur ivre. La personne qui risque le plus probablement de vous tuer est votre docteur"
 
Il ya plus de 2 millions d'hospitalisations et 180.000 décès chaque année aux États-Unis uniquement due à des réactions indésirables aux médicaments
 
et GSK avendia
 
Effets secondaires médicamenteux superieur a 100 000 morts par an, 4 eme cause de décès au états unis. 2,2 millions de réaction sévéres/année
 
Le massacre médicamenteux
 
Traitement du cancer : le bon, le mauvais et le pire

médicaments : 10 000 décès accidentels par an (avoués)
Notre consommation de médicaments, la plus importante d'Europe, assèche les caisses et cause plus de dix mille décès accidentels par an

hopital : dangers !!
iatrogenie

Les médicaments mal utilisés 18000 morts par an
Comme les lobbies pharmaceutiques qui mentent pour vendre leurs produits ne sont jamais condamnés, il n'y a aucune raison pour que ces pratiques cessent. Dans tous les cas d'homicide, qu'il soit volontaire ou accidentel, les auteurs sont passibles de prison. Lorsque l'appât du gain est à l'origine du délit, celui-ci est très fortement sanctionné et jamais un coupable n'a pu s'en tirer en ayan des indemnités aux familles des victimes. Et pourtant, c'est ce qui se .passe dans les cas de décès par médicaments, quelle que soit la quantité de décès imputables aux mêmes coupables.

Hopital : Quarante décès en moyenne par jour
C’est le nombre d’« événements indésirables graves » qui, à la suite d’une erreur médicale survenue à l’hôpital ou en clinique, connaissent une issue fatale

Les plus grandes catastrophes dues aux médicaments
thalidomide, Clioquinol, Oraflex (Opren), tegrétol, halcion...

POURQUOI LES MEDICAMENTS PHARMACEUTIQUES blessent et tuent tant de gens ?
Sommes-nous les vrais "cobayes"

GANGSTERS EN MÉDECINE
Le Journal of the American Medical Association a récemment rapporté qu'autant que 106 000 décès surviennent chaque année dans les hôpitaux américains en raison de réactions indésirables aux médicaments correctement prescrits par les médecins qui les utilisent comme indiqué par les compagnies pharmaceutiques.  Pire encore, le Conseil National pour l'Information du Patient et de l'éducation a signalé qu'un décès de 125 000 supplémentaires se produisent chaque année en raison de réactions indésirables aux médicaments que le médecin ne doit jamais avoir prescrit.

Peter Gotzsche, professeur à l'Université de Copenhague a calculé que les médicaments sont la troisième cause la plus fréquente de décès après les maladies cardiaques et le cancer. Il se dit profondément préoccupé par l'impact des médicaments psychiatriques, dont les antidépresseurs et les médicaments contre la démence. Écrivant dans le BMJ, il estime qu'ils sont responsables de plus d'un demi-million de décès chez les personnes âgées de plus de 65 ans en Amérique du Nord et en Europe.
Pour le professeur Gotzsche, le comportement d’une grande partie des industriels de la pharmacie qui poussent à cette prescription excessive satisfait les critères de «crime organisé» selon le droit américain.

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article